Malachi Farrell

Slave to the shit

28-05-16 / 21-06-16

Une proposition de Stéphane Chatry dans le cadre des "SPECIAL PROJECTS".

Nous avons le plaisir de présenter pour la première fois une exposition personnelle de Malachi Farrell.

Les matériaux de prédilection de Malachi Farrell sont des objets inanimés qu'il dote de vie par des systèmes électroniques sophistiqués. Tout y parle de l'être sans jamais le représenter : les chaussures suffisent à évoquer les corps, les enregistrements sonores à suggérer une foule, comme un jeu d’enfant où un carton représente une voiture, une cabane un château, un terrain vague une forêt...

 

Télécharger le communiqué de presse.
Télécharger le carton d'invitation.